Jeune travailleur.euse

Congé éducation payé

Tu travailles mais tu as des lacunes et/ou tu cherches à suivre des formations professionnelles ?

En Belgique, c’est possible!

L’état belge a mis en place un système de congé-éducation payé qui permet aux travailleurs du secteur privé de suivre des formations agréées et de s’absenter du travail tout en maintenant leur salaire.

La /les formation(s) peuvent être suivie(s) pendant les heures de travail ainsi qu’en dehors (avec un système de récupération des heures de formation suivies). Le quota d’heures de formation en congé-éducation annuelles de formation est variable et ce en fonction du type de formation.

N’hésite pas à en parler à ton employeur car les heures que tu passes en formation lui sont “remboursées”. Pour plus d’informations sur les congés-éducation payés, vous pouvez vous adresser à votre délégué ou pour Bruxelles :

Vacances Jeunes

Je viens de commencer à travailler. Aurai-je droit à des congés ?

Le principe des congés payés dans le secteur privé est que tu dois d’abord cotiser pendant 1 ans pour obtenir, l’année calendrier suivante, l’ensemble des tes congés payés annuels personnels (+/- 20 jours en fonction de l’entreprise, du nombre de jours et d’heures de travail par semaine).

Grâce aux vacances Jeunes, tu obtiens un complément de jours de congés (payé à 65% de ton salaire brut journalier) au changement de l’année calendrier. Cela te permet de ne pas devoir attendre une année complète pour obtenir tes jours de congés payés.

Par exemple:  tu finis en juin 2019 – tu es engagé le 1er octobre 2019. Du 1er octobre au 31 décembre 2019: tu as déjà cotisé ¼ de tes congés pour l’année 2020 (vu que tu as travaillé 3 mois). Dès lors, tu as déjà obtenu ¼ de ton quota annuel de congés payés.

Avec les vacances Jeunes, tu as la possibilité de compléter le nombre de jour manquant pour obtenir l’ensemble des jours de vacances annuelles accordé par ton entreprise. Ces jours complémentaires sont payés à 65% de ton revenu brut et tu dois les prendre après utilisation de tes vacances annuelles déjà cotisés.

Quelles sont les conditions?
  • Avoir complètement terminé (ou arrêté) tes études/ formations/ apprentissage ;
  • Avoir moins de 25 ans au 31 décembre de l’année de la fin de tes études;
  • Avoir travaillé comme salarié pendant une période minimale, après la fin des études /apprentissage /formation. Il te faut être lié à un ou plusieurs contrats de travail pendant un mois minimum et avoir accumulé 13 jours de travail. Attention: Le job étudiant n’ouvre pas ton droit aux «vacances jeunes».
  • Avoir utilisé ton quota de jours de vacances ordinaires payées – cumulées l’année calendrier procédante;
  • Etre lié à un contrat du “secteur privé” au moment où tu prends tes vacances jeunes
  • Ne pas avoir d’autres revenus pendant la période des vacances Jeunes
Combien de jours ai-je droit ?

Si tu réponds aux conditions reprises si dessus, tu as droit à 4 semaines de vacances annuelles payées (concrètement ce la revient à 20 jours si tu travailles 5 jours par semaine, 24 si tu en travailles 6 par semaine).

Ton nombre de jours de « vacances jeunes » est un complément à tes jours de vacances payés par l’employeur / caisse de vacances. Dès lors, le nombre de tes jours de “vacances Jeunes” variera en fonction du nombre de jour de congé annuel que tu as droit ET de ceux pour lequel tu as déjà cotisé, qui sont payés par l’employeur / caisse de vacances.

Quelles sont les démarches?

Lorsque tu souhaites prendre des « vacances jeunes »:

Pour infos, les formulaires C103 sont disponibles auprès de l’employeur, de l’Onem ou de la FGTB.

Le paiement de l’allocation « vacances jeunes » s’effectue au cours du mois qui suit le mois au cours duquel les jours ont été pris. Le premier paiement aura lieu au plus tôt en mai .

Toutes les info sont bien expliquées sur : http://www.inforjeunesbruxelles.be/Les-vacances-pour-les-jeunes-travailleurs-145

Existe-il-une alternative?

Oui, il existe le système des vacances « européennes » ou « supplémentaires » qui te permettent également de bénéficier de congé la première année d’engagement, si tu n’as pas droit aux congés payés ordinaire. Toutefois, le système est moins intéressant car ce n’est qu’une avance sur les congés de l’année suivant qui sera récupérée sur le double pécule.
En clair, ce que l’on reçoit une année, on ne le reçoit plus l’année suivante.